De 1919 à 1928 - De 1929 à 1935 - De 1936 à 1963 - De 1963 à 1970

De 1971 à 1980 - De 1981 à 1989 - De 1990 à 1999 - De 2000 à 2009

De 2010 à 2019

 

Le 7 Juillet 1963 :

On fit appel aux novillos portugais de  INFANTE DA CAMARA avec au cartel CURRO MONTENEGRO, JEREZANO, et LUGUILLANO. Seuls les deux derniers coupèrent des oreilles avant de sortir « à hombros » avec le mayoral

Le 5 Juillet 1964 :

Des novillos de INFANTE DA CAMARA lourds, charpentés avec du morrillo poussant arc-boutés sous la pique notamment le dernier qui prit 5 puyazos. Au cartel JOSE LUIS BARRERO (Vuelta 1 oreille), MIGUEL OROPESA  (2 oreilles, 2 oreilles) CURRO LIMONES (1 oreille)

Le 2 Août 1964:

Novillos de ANA PENA avec JOSE LUIS BARRERO (1 Oreille), EL PURI (2 oreilles)et RAFAEL ASTOLA

Le 11 Juillet 1965:

Des INFANTE DA CAMARA superbement présentés avec notamment 31 piques pour PACO PALLARES (2 oreilles) JOSE RAMON LAFUENTE (2 oreilles), PALOMO LINARES (4 oreilles et déjà la grande classe……….)

Le 8 Août 1965 :

Novillos de VICTOR y MARIN dont le physique fut supérieur au moral pour FINITO (4 oreilles et 1 queue) CURRO LIMONES (Silence) et PEDRIN BENJUMEA (2 oreilles)

Le 14 Juillet 1966 :

Une innovation avec l’apport d’un cavalier  MORENO PIDAL (2 oreilles)  et les novillos de ANTONIO CABRAL D’ASUNCAO bien présentés,solides, du souffle à revendre, gueule cousue jusqu’à la fin. A pied, PEDRIN BENJUMEA  (3 oreilles) et GREGORIO LALANDA (2 oreilles)

Le 7 Août 1966 :

Des novillos de INFANTE DA CAMARA lourds et très armés mais dangereux pour GABRIEL DE LA CASA, (1 oreille)   RAFAEL ROCA, (3 oreilles)  FERNANDO TORTOSA (2 oreilles)

Le 14 Juillet 1967 : 

Du bétail très sérieux de PALHA pour le colombien PEPE CACERES (2 oreilles) MIGUELIN  et JOSE LUIS BARRERO (2 oreilles). A noter l’absence de ANGEL TERUEL victime d’une crise d’érésipèle due… aux PALHA ??????

Le 6 Août 1967 :

Des novillos de JULIO BORBA qui prirent 28 piques et occasionnèrent 4 chutes. A noter le second qui prit 5 piques et renversa 3 fois la cavalerie. Le moral était inversement proportionnel à la bravoure. Chez les piétons PEPE LUIS SEGURA, FERNANDO TORTOSA , ENRIQUE MARIN qui ne récoltèrent que le silence.

Le 4 Août 1968 :

Un lot de PALHA inégal pour SANTIAGO LOPEZ, (3 oreilles et 1 queue) CALATRAVENO, (1 oreille)   GREGORIO LALANDA (Vuelta et 1 oreille) 

Le 14 Juillet 1969 :

Des novillos de ESCUDERO DE CORTOS  pour MANUEL VIDRIE (4 oreilles) JOSE LUIS PARADA (Vuelta) et CURRO ALCALDE (2 oreilles et Vuelta)

Le 4 Août 1969 :

Des Toros plutôt que des novillos de PALHA mais de demi-caste pour VICENTE LINARES (1 oreille) CURRO ALCALDE et CURRO VASQUEZ (2 oreilles)  qui enchanta le public et la critique. Il reçu la Cape d’Or et signa le livre d’Or de la Ville

Le 14 Juillet 1970 :

Des novillos de JOAQUIN GARCIA magnifiques de présentation mais dangereux pour ANTONIO JOSE GALAN (2 oreilles) JOSE LUIS GALLOSO (2 oreilles) et le Rejoneador BOMBITA devant un toro de PACO PUERTA. A noter le numéro de GALAN à la mise à mort ou il se jeta avec un mouchoir.

Le 9 Août 1970 :

Des novillos de GUARDIOLA SOTO et ONORATO JORDAN pour la découverte de JOSE MARIA MANZANARES (2 oreilles sortie à hombros) URUENA (1 oreille et Vuelta) et ANTONIO ROJAS. La critique est divisée concernant Manzanares : Pour la Revue Toros, il s’agit d’un novillero sautillant à la cape,toréant de muleta sans courir la main,multipliant les passes de piton a piton et concluant par des épées basses ou de travers. Pour Maurice Darbins, il laisse deviner sa classe naissante, beaucoup de chic et d’allure.

Nos coordonnées

Association des Aficionados de Parentis
Bp 14
40161 Parentis en Born Cedex
Tél : 05.58.78.45.34 Courriel : ada-parentis@wanadoo.fr